Malgré la pandémie de coronavirus, le premier tour des élections municipales a donc été maintenu. Se déroulant sur fond de crise sanitaire, des mesures pour limiter la propagation du virus ont été appliquées dans les bureaux de vote. A Lunel comme ailleurs l’organisation matérielle connaît des adaptations.

Du côté des électeurs, l’hésitation à aller voter voire le refus apparaissent dans des avis recueillis dans la matinée.

Dans ce contexte sanitaire difficile, ce vote du premier tour risque de connaître un taux d’abstention élevé en raison de la crainte des citoyens pour leur santé mais également en raison du mécontentement d’une partie de la population. Restaurateurs, cafetiers et certains commerçants sont impactés par une des dernières mesures sanitaires prises par le Gouvernement, consistant à fermer les lieux recevant du public non essentiels à la vie du pays.

JRI : Claudia PITRONACI