C’est sur un site original que s’est érigé le nouveau siège de la Fédération Française du Bâtiment. Désormais ses services se trouvent sur le Domaine de la Providence à Montpellier. Un cadre " fait de patrimoine et de modernité " comme l’a souligné Thierry DUCROS, le Président de la FFB 34, dans son discours d’inauguration.

À cette occasion, les problématiques liées au secteur du Bâtiment ont été abordées devant un auditoire composé de personnalités politiques et de professionnels. Artisans et chefs d’entreprises connaissent une dégradation financière. Et ce n’est pas la récente annonce du Gouvernement concernant la taxe sur le gasoil non routier qui améliorera la situation des PME car avec cette hausse de la taxe : " le poste du gazoil qui représente 7 à 8 % du total des coûts augmentera de moitié " a souligné le Président national de la Fédération Française du Bâtiment, Jacques CHANUT.

Le cadre idylique de ces nouveaux locaux n’ont donc pas toujours suffi à faire oublier le paradoxe du secteur du Bâtiment. " Alors que les carnets de commande sont pleins, il y a le problème du prix qui augmente moins vite que le coût " ont expliqué Thierry DUCROS et Jacques CHANUT.

Dans l’Hérault, la Fédération, avec ses 600 entreprises adhérentes et ses 20000 salariés, est le premier employeur privé. Pour honorer ses chantiers, elle est à la recherche de personnel formé. Or la faible attractivité pour la Profession pousse la Fédération à ouvrir davantage l’éventail des profils de candidats. En sensibilisant les femmes aux différents métiers du Bâtiment, Karine DUCRET, co-dirigeante d’une entreprise de Métallerie, Menuiserie, Serrurerie espère contribuer aux efforts faits pour leur insertion. 

JRI : Claudia PITRONACI

Monteur : Claudia PITRONACI