" Renault pas à vendre " pouvait-on lire au dos des salariés de Renault Montpellier. Rassemblés devant l’établissement de la rue de l’Industrie, ils ont protesté contre le redimensionnement des activités de la filiale de distribution de Renault. Ainsi la cession de dix concessions et du siège de Grenelles va être opérée.

Explications avec Olivier PORTAL, délégué syndical (CGT Renault Montpellier).

À noter que le personnel en grève de Renault, était soutenu par un groupe de Gilets Jaunes du rond-point des Près d’Arènes.

JRI : Claudia PITRONACI

Monteurs : Claudia PITRONACI, Nathan