A l’occasion de la journée nationale des déportés de France, un rassemblement était prévu à Montpellier en mémoire des 6 millions de personne déportées pendant la guerre. Janine Gdalia a suivi le protocole lancé il y a plus de 30 ans qui consiste à lire les noms des déportés pendant 24 heures. Comme chaque année, durant la commémoration de Montpellier, une partie des noms d’enfants Juifs déportés sont lus. Janine Gdalia nous explique pourquoi ce protocole.

Journaliste : Pierric-Joël Loubat 


12 Avr. 2021
12 Avr. 2021

09 Avr. 2021
09 Avr. 2021

06 Avr. 2021
06 Avr. 2021

26 Mars 2021
26 Mars 2021

24 Mars 2021
24 Mars 2021

22 Mars 2021
22 Mars 2021

18 Mars 2021
18 Mars 2021

18 Mars 2021
18 Mars 2021

17 Mars 2021
17 Mars 2021

15 Mars 2021
15 Mars 2021

15 Mars 2021
15 Mars 2021

04 Mars 2021
04 Mars 2021

26 Févr. 2021
26 Févr. 2021

22 Févr. 2021
22 Févr. 2021

16 Févr. 2021
16 Févr. 2021

16 Févr. 2021
16 Févr. 2021

09 Févr. 2021
09 Févr. 2021

09 Févr. 2021
09 Févr. 2021

09 Févr. 2021
09 Févr. 2021

06 Févr. 2021
06 Févr. 2021

05 Févr. 2021
05 Févr. 2021

25 Janv. 2021
25 Janv. 2021

20 Janv. 2021
20 Janv. 2021

14 Janv. 2021
14 Janv. 2021

05 Janv. 2021
05 Janv. 2021

28 Déc. 2020
28 Déc. 2020

28 Déc. 2020
28 Déc. 2020

28 Déc. 2020
28 Déc. 2020

28 Déc. 2020
28 Déc. 2020

28 Déc. 2020
28 Déc. 2020