Après avoir bataillé sur Paris auprès des responsables LREM et de son chef suprême, Patrick VIGNAL a enfin obtenu l’autorisation d’afficher le logo qui doit représenter le jeune parti et son envie de nouvelles valeurs de transparence et d’éthique en politique.

La vague de changement et du dégagisme qui avait provoqué le raz-de-marée aux dernières législatives se reproduira-t-elle aux municipales ? Ou au contraire la politique très contestée du gouvernement fera-t-elle sombrer le jeune parti qui ne dispose d’aucun ancrage réel sur le terrain à part la sur représentation de députés. 

Le jeu politique est complètement troublé avec les investitures de maires  LR ou d’ancien du PS qui reçoivent le sésame ou le soutien LREM, ce qui termine de diviser la droite sur Sète notamment. 

Patrick VIGNAL le réclamait haut et fort au point d’être entendu par le président. Quelle stratégie se profile entre le maire sortant et le député ? Et quelle volonté d’alliance avec d’autres candidats macro-compatibles.

Patrick VIGNAL appelle à faire une campagne « propre » sans dénigrement de ses opposants pour se consacrer à l’essentiel, se rapprocher au plus près pour être en position indispensable pour le second tour. 

Le candidat est bien aguerri à la politique et ses rouages qui dépassent parfois le simple citoyen. Il aime rappeler son métier sportif de judoka , où il faut savoir utiliser la force ou les faiblesses de l’adversaire pour mieux le faire chuter. 

Si le "Tatami" de Georges Frêche a bien changé de couleur, Patrick VIGNAL arrivera-t-il à convaincre les Montpelliérains de sa sincérité, de son projet alors que ses opposants lui reprochent déjà de n’avoir jamais été présent à son poste de conseiller municipal pendant tout le mandat ?

Pour Patrick VIGNAL qui n’est pas à son premier défi remporté et si son flair politique lui a toujours été favorable, cette fois l’enjeu est de taille, il en est conscient et même si les quelques jeunes du mouvement LREM font bonnes figures, la mobilisation dans une période de grèves et de fractures sociales n’est pas en faveur d’un rassemblement autour du candidat. Si le courage en politique et de défendre ses idées nul doute que Patrick VIGNAL n’en manque pas et les accords politiques qu’il a obtenus à Paris lui serviront très certainement pour faire encore parler de lui avec la liste de Mohed ALTRAD ou celle de Philippe SAUREL ... On apprend vite en politique que " les ennemis d’aujourd’hui deviendront nos amis demain .... " confiait-il lors de sa soirée de déclaration . 

À suivre …

 

Pierric-Joël LOUBAT