Le défenseur des droits, une institution pour défendre les citoyens




18.733 vues

Face à certains litiges dans leur vie quotidienne, les citoyens se sentent bien souvent démunis. Il existe pourtant une intitution qui reste à votre écoute et arrive dans prés de 67% des cas à résoudre le conflit. 

Une institution qui prend de l’ampleur avec bientôt l’obligation dans certains dossiers de faire appel au médiateur avant de mobiliser la justice. 

Alors que faire, par exemple, quand un propriétaire refuse de louer un logement en raison de la couleur de peau du futur locataire ?

À qui se plaindre si on est refoulé d’un bar parce qu’on est handicapé ? Comment faire valoir ses droits quand une administration nous réclame par erreur un paiement indu ? Comment faire entendre sa voix quand on est un enfant dont les droits sont bafoués ?

Depuis 2011, le défenseur des droits regroupe les missions de l’ancien médiateur de la République, de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations (HALDE), des droits de l’Enfance et de la commission nationale de déontologie de la sécurité.

Comment ça marche ? Myriam Dumas-Galant, l’une des sept délégués du défenseur des droits dans l’Hérault, nous l’explique.

Journaliste : Pierric-Joël Loubat