L’affaire du projet Alba de Las Rebes




A Montpellier, la polémique enfle autour de ce qu’on peut qualifier aujourd’hui de l’affaire du projet Alba du chantier de Las-Rébès.

En effet, les procédures ne cessent de se multiplier depuis la parution d’un article dans le blog d’information Montpellier journal dans lequel Stéphanie Jannin, adjointe à l’urbanisme à la ville de Montpellier, est citée dans le cadre d’une situation de conflit d’intérêt.
L’objet du litige est un espace vert situé sur la colline de Las Rébès, dans le quartier des Cévennes à Montpellier. Des associations de riverains s’opposent en effet à la destruction de ce parc, prévue pour être remplacé par un ensemble de 63 logements, le fameux "projet Alba".

Il est en outre reproché à Madame Jannin d’avoir défendu le projet du bailleur social ACM, d’une part, et, d’autre part, d’être susceptible de paraître en situation de conflit d’intérêt, dans la mesure où le cabinet d’architecture auquel a été confiée la construction de cet ensemble immobilier n’est autre que le cabinet RKNL, dont elle fut salariée, étant elle-même architecte de métier.
La tension est montée d’un cran ces jours derniers, puisque Thierry Teulade, porte-parole de l’association Les enfants de la colline, en est venu à porter plainte contre X pour "prise illégale d’intérêt" dans ce dossier.

Suite à cela, Stéphanie Jannin, arguant d’être "contrainte de se défendre", bien qu’elle n’ait pas été nommément citée dans cette plainte, a décidé de contre-attaquer en déposant à son tour une plainte pour dénonciation calommnieuse à l’encontre de Monsieur Thierry Teulade.

Mais qu’en est-il vraiment ?

Journaliste : Pierric-Joël Loubat
Montage : Arnaud Longatte

En marge de ce reportage, nous avons reproduit les différentes coupures de presse qui ont traité ce sujet.

 

JPEG - 18.6 ko
JPEG - 16.2 ko
JPEG - 28.4 ko
JPEG - 24.2 ko
JPEG - 25.9 ko
JPEG - 16 ko
JPEG - 15.9 ko