États généraux du rail




La réunion à Montpellier sur les états géneraux du rail a permis au vice-président Jean-Luc Gibelin de prendre pleinement la mesure des contradictions qui résident dans la mise en place de la gare de la Mogère. 

Il a été interpellé par les élus et par les associations. Chacun a pu exprimer son point de vue. 

La crainte que les réunions ne servent à rien a résonné dans l’intervention du maire de Grabels. Pour l’instant, M. Gibelin tient à affirmer qu’il fera respecter les engagements ayant permis la mise en place de la liste de Carole Delga à la tête de la région. À suivre...


Journaliste :
Monteur :