À Saint-Christol, des réfugiés bien intégrés




À l’heure où la « crise des migrants » cristallise les tensions, entraînant trop souvent la montée du racisme et de la xénophobie, l’Hérault voit s’installer ses premiers demandeurs d’asile. Dans notre département, 9 communes se sont portées volontaires pour loger ces populations fuyant guerres et tragédies. C’est le cas de la petite ville de Saint-Christol. En juillet 2015, cette commune de 1500 habitants s’est mobilisée pour accueillir une famille de réfugiés syriens.
Mohammed, son épouse et leurs enfants Saad et Hadi ont connu deux guerres en quatre ans : à Damas puis en Lybie où ils avaient d’abord trouvé refuge.
Pour Jean-Luc Bergeon, maire de Saint-Christol, les accueillir était donc plus qu’un devoir, un acte spontané et naturel.

JRI : Raphaëlle Chargois
Cadreur : Arnaud Longatte

Réfugiés de Saint-Christol 1

JPEG - 129.9 ko

Réfugiés de Saint-Christol 2

JPEG - 135.9 ko