La démocratie




3.848 vues

Le lendemain du conseil du mois de décembre 2015, le maire de Mudaison par décision personnelle, sans avoir consulté son conseil municipal ou au moins les élus de la majorité, a décidé de destituer la première adjointe de ses délégations.

Motif invoqué : problème de relations avec le maire et deux ou trois associations. 

Le maire s’est empressé de transmettre sa décision en préfecture pour rendre la décision irrévocable. Pour consolider la démarche ( très autocratique), la préfecture demande au maire de la faire valider par un vote au conseil municipal du mois de janvier.

Le résultat du maintien en place de la 1ere adjointe reste sans appel avec un désaveu notoire de 11 voix pour et seulement 6 voix contre. L’opposition n’ayant pas voulu se mêler au déni de démocratie a présenté 5 enveloppes vides.

La suite... conseil du 17 fevrier pour la répartition des délégations et ensuite au vote du budget où le risque serait que le maire soit mis en minorité. A suivre... 

 


Journaliste :
Monteur :