Les Sondeurs payés pour manipuler les citoyens ?




Les sondages sont financés par ceux qui ont intérêt à manipuler les citoyens indécis dans leur vote. En arrangeant dans les sondages au gré des candidats qui se font payer des pseudos sondages, les médias complices malgré eux ou volontairement participent à une désinformation de la situation .

Cet état de fait a pour objectif de modifier l’ordre démocratique du vote des 55 % des Français qui prendront leur décision sous influence médiatique.
Les médias qui appartiennent tous à des groupes financiers se font le relais des candidats qu’ils désirent voir arriver en tête quitte à arranger certains chiffres de sondages pour décréditer les uns ou les autres.

Ainsi le front national serait sous-évalué alors que macron sur évalué, mais face à l’évidence les médias qui aiment faire parler les chiffres que nul ne peut contrôler d’où ils sortent vraiment risquent comme chaque élection de se retrouver discrédités par le vote réel des citoyens.

La manipulation resterait à faire directement dans les urnes ? ah il paraît que 500.000 doubles cartes d’électeur seraient en circulation pour les prochaines élections ! qui risquent d’être annulée par le conseil d’État si les écarts entre les candidats sont inférieurs à ce chiffre.

Il faut bien se réserver la possibilité de ne pas accepter le vote des urnes et se donner une nouvelle chance si par malheur le candidat souhaité ne serait pas élu ? 

Nos confrères de France télévision signent un reportage d’envoyé spécial qui ose dire ce que tout le monde sait parfaitement , sauf peut-être ceux qui continuent à vouloir faire parler les faux chiffres .
Les médias sous influence restent affligeant dans leurs désirs d’assener des contres vérités au point de s’en persuader réellement. Nul doute que ces professionnels de la manipulation médiatique sauront retomber sur leurs pattes en accusant les sondeurs qu’ils payent ! de s’être encore trompés une fois de plus , ou pas tout à fait car il s’agit de simples photos comme ils disent ... mais à force ils en font des films de quasi-propagandes. Anti-Démocratique.

Journaliste : Pierric-Joël LOUBAT