Patrick Vignal élu




Même si le député sortant profite de la vague Macron, le travail de terrain est un atout qui a permis au député sortant de bénéficier des voix de droite comme de gauche. Malgré la demande de Stéphan ROSSIGNOL de ne pas voter pour le député, son appel aux bulletins blancs sera resté une voix dans le désert, très contesté sur sa commune pour ses pratiques douteuses sur l’attribution de marché public.
Le député arrive quand même avec 58% des votants tandis que le front national à 41% . Les prochaines municipales seront très intéressantes à suivre sur cette commune.
Un véritable défi attend le député avec une volonté de faire prendre conscience à certains maires qu’un représentant de la nation doit pouvoir être présent sur tout le territoire qu’il représente à l’assemblée nationale. En effet certains petits maires qui ignorent les règles du protocole et le respect des citoyens refusent au député d’être présent lors de certaines cérémonies ou manifestations, Patrick VIGNAL entend bien faire changer les comportements de ces personnages qui confondent leur mandat et leur positionnement politique personnel.
Le député fort de son expérience compte également que les idées qui ont fait le mouvement "en marche" ne soient pas simplement des postures mais bien qu’elles entrent dans les faits, ainsi il lance un appel au maire de Montpellier pour qu’une collaboration réelle se mette en place . Car s’ils appartiennent désormais au même mouvement on connaît les distorsions qui existent entre les deux hommes suite aux dernières élections municipales de Montpellier.

 

Journaliste : Pierric-Joël Loubat